autoretratoRETRATOS DE FAMILIA

« Nos gustaba la casa porque aparte de espaciosa y antigua (hoy que las casas antiguas sucumben a la más ventajosa liquidación de sus materiales) guardaba los recuerdos de nuestros bisabuelos, el abuelo paterno, nuestros padres y toda la infancia. »

Julio Cortazar

Dans cette série, Silvana Gallinotti s’inspire de CASA TOMADA, conte de l’écrivain Julio Cortazar.

Ces femmes sans visage habitent LA MAISON. Chacune portant en elle sa propre histoire, elles y laissent d’invisibles traces.

Mais qui sont ces femmes? Leur maison est-elle leur corps ou l’endroit que ce corps habite? Et si ces femmes étaient celles qui traversent nos vies en laissant leur empreinte à jamais dans nos corps… Alors, serions nous la CASA TOMADA ?

Vernissage de l’exposition aura lieu le vendredi 5 octobre à 18h à El Imprerio Bordeaux

Publicités